Travailler avec SSE, c’est avoir accès à une expertise cumulée de plus de vingt années d’application des principes de santé environnementale et de développement durable dans le réseau de santé québécois. Depuis 2007, SSE a aidé de nombreux établissements de santé à s’inscrire dans une démarche responsable et à entreprendre des actions concrètes et efficaces, aux résultats mesurables, en leur fournissant divers services-conseils qui leur ont permis d’améliorer leurs pratiques environnementales. Ainsi, à travers des gestes quotidiens et réfléchis et les nouvelles façons de faire recommandés par SSE, ces établissements de santé ont pu gérer leurs opérations avec un regard systémique et ainsi, prévenir les problèmes de santé, de sécurité et de pollution, sans pour autant agir au détriment ni des soins aux patients, ni des aspects sociaux et économiques.

Président
Jean Zigby, M.D. Membre fondateur et président Synergie Santé Environnement, président de l’association canadienne des médecins pour l’environnement et président du comité environnemental du collège québécois des médecins de famille. Il est également médecin généraliste au CLSC de Côte-des-Neiges et spécialiste en soins palliatifs à l’hôpital général juif de Montréal.

Étant médecin, je dois m’assurer de ne pas soigner mes patients en rendant d’autres personnes malades. L’environnement construit et naturel constitue la fondation de tous les piliers de notre santé. Néanmoins, pour offrir des soins de haute qualité aux personnes malades, le système de santé québécois s’est développé en consommant de façon croissante des ressources et en émettant toujours plus de polluants. Le système de santé est l’un des plus grands employeurs au Québec. Il importe donc de changer de paradigme : d’un système qui mine le futur de notre environnement, il doit devenir un système qui guérit dans chacune de ses activités : économiques, sociales et écologiques. Pour y arriver, la collaboration de tous sera nécessaire, travailleurs et professionnels de la santé ainsi que l’ensemble des professionnels qui conçoivent, construisent et opèrent nos communautés et notre économie. Synergie Santé Environnement doit inspirer et faciliter cette transition de notre système de santé.

Vice-président
Thomas Adams, M. Env. Spécialiste en évaluation des impacts sociaux chez Hatch. Membre fondateur de SSE.

Entre 2003 et 2006, avec Jean Zigby et Jérôme Ribesse, j’ai eu le privilège d’initier un projet novateur visant l’implantation d’un système de gestion environnementale dans le milieu de la santé québécois. Depuis la création de SSE, notre équipe de travail et sa constellation de partenaires dévoués ont pu observer le progrès du réseau de la santé an matière d’intégration de meilleures pratiques environnementales. Nous avons pu constater l’ouverture et la détermination de nombreux gestionnaires et professionnels de la santé à développer un modèle qui prend en compte les enjeux environnementaux et de santé liés au fonctionnement de nos établissements de santé. Quel meilleur terreau que le milieu de la sante et des services sociaux pour sensibiliser les citoyens a l’interdépendance intime et complexe entre l’individu, sa communauté et son milieu biophysique? Il s’agit du contexte parfait pour développer et proposer une vision partagée et intégrée de la santé environnementale, qui puisse nous démontrer l’importance d’agir en amont des problématiques de santé et d’environnement».

Secrétaire/Trésorière
Julie d’Entremont, B.A.A Management. Directrice des ressources informationnelles au CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal.

Gestionnaire engagée dans le réseau de la santé depuis plusieurs années, je suis sensible aux différentes actions prises par les acteurs de nos organisations afin d’améliorer notre système de santé. Le développement durable en fait partie. Selon moi, les établissements de santé qui doivent faire la promotion de la santé doivent dans un esprit de cohérence, en faire autant pour minimiser les impacts négatifs sur l’environnement. Notre rôle est crucial et doit en être un de leader. Je vois donc mon implication dans SSE comme une opportunité de m’engager dans cette voie et de la communiquer à notre réseau.

Administrateurs

Joël Bolduc, B.A. en traduction et de M.Sc. en gestion et en développement des organisations. Chef des approvisionnements chez Urgences-santé.

À titre d’approvisionneur, je crois fermement pouvoir influencer la gestion environnementale des entreprises.  Synergie Santé Environnement est un forum idéal pour découvrir et partager des tendances qui me permettront de promouvoir des pratiques de développement durable plus saines.  Je suis fier de faire partie de ce groupe dynamique et je souhaite utiliser la plateforme SSE pour diffuser de nouvelles façons d’intégrer de meilleures pratiques environnementales auprès de mes collègues.  

Yves Charbonneau, B.Urb. Directeur des opérations chez SigmaSanté.

Gestionnaire passionné, oeuvrant dans le domaine de la chaîne d’approvisionnement, je suis convaincu que les employés du réseau de la santé québécois peuvent faire une différence dans la réduction de l’empreinte écologique. Plusieurs pays ont déjà emboîtés le pas dans la gestion des matières résiduelles de leurs établissements de santé. Pour chaque geste que nous posons, nous devons prendre conscience de son effet sur l’environnement. Une meilleure compréhension des enjeux et un partage de connaissance concernant les meilleures pratiques peuvent se traduire par des actions concrètes qui amélioreront la qualité de notre environnement sans devoir nécessairement débourser d’avantage. La mission et les valeurs de SSE correspondent exactement avec mes convictions.  

Fiona Hanley, infirmière. Professeure en soins infirmiers au collège Dawson. Membre du groupe de consultation sur l’environnement de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada.

Comme infirmière, je considère qu’il est de ma responsabilité de m’impliquer dans la création d’un environnement sain et d’une société durable qui permettent aux populations, non seulement de survivre, mais de prospérer. Un élément primordial pour atteindre cet objectif est la création d’un système de santé qui prenne en charge l’environnement dont nous dépendons pour survivre mais aussi qui trouve des façons de prévenir la maladie ou le handicap, et qui traite les maladies sans nuire à l’environnement. Nos établissements de soins de santé devraient constituer des modèles pour la société, d’une part en matière de gestion responsable des ressources ; d’autre part en démontrant comment prendre en considération l’environnement dans chacun des actions que nous prenons. Je suis fière de faire partie de Synergie Santé Environnement et ainsi, de soutenir tous les efforts de l’équipe.

Lise Marcotte, Bac spécialisé en nutrition, Maîtrise en gestion et développement des organisations. Jeune retraitée du réseau de la santé, précédemment directrice adjointe des services techniques au CIUSSS du Centre-Sud-de-Montréal

Agir pour changer les choses et le monde, à la mesure de nos capacites et de nos actions quotidiennes. Voilà une mission porteuse de sens, qui m’interpelle, parce que chaque geste compte, dans nos choix personnels et collectifs. Nouvellement retraitée du réseau de la santé, m’impliquer avec SSE signifie plus que siéger sur un CA, c’est l’occasion de partager ma connaissance du milieu, des besoins et défis  reliés au developpement durable dans le but de redéfinir notre relation avec les matières et notre planète, un geste à la fois.

Synergie Santé Environnement (SSE) a été fondé  – en 2006 – par un groupe de professionnels issus du milieu de la santé qui ont remis en question les impacts environnementaux et sanitaires de leurs pratiques et qui ont décidé d’agir. Tout a commencé par… une naissance ! C’est en effet à la naissance de sa fille, en 2001, que le Dr. Jean Zigby a commencé à mettre des mots sur un malaise qui l’accompagnait depuis quelques temps déjà dans sa vie professionnelle : l’impact environnemental de ces gestes répétés, jour après jour, à titre d’obstétricien, de médecin de famille et de spécialiste en soins palliatifs. Aider des mamans à donner la vie, faire de la prévention auprès de ses patients au CLSC, les soigner lorsqu’ils en ont besoin et, enfin, accompagner le plus dignement possible des personnes en fin de vie. La boucle de la vie… quelle façon complète (« holistique ») de voir sa pratique professionnelle ! À la suite de nombreuses lectures sur les impacts environnementaux des établissements de santé et sur les exemples de meilleures pratiques mises en place dans certaines institutions visionnaires, Jean Zigby décide de proposer aux dirigeants du CLSC de Côte-des-Neiges d’initier un projet pilote consistant à mettre en place un système de gestion de l’environnement (SGE). Particularité du projet imaginé par Jean : mettre l’emphase sur la documentation des réalisations, ce que, encore aujourd’hui, on observe peu dans le réseau de la santé. – En avril 2004 – après avoir reçu un appui financier de la fondation EJLB et de la fondation de la famille J. W. McConnell, Jean Zigby engage Jérôme Ribesse comme chargé de projet et Rodolfo Aguirre comme spécialiste en environnement. Ensemble, ils mettent en place un comité de gestion de l’environnement fonctionnel et une équipe verte composée de médecins, d’infirmières et d’employés bénévoles ; ils améliorent le système de gestion des matières résiduelles du CLSC, ils forment la majeure partie des employés au principe des 3 R-V, ils instaurent des campagnes de réduction de la consommation de divers produits et surtout, ils documentent leurs réalisations. – En 2005 – Thomas Adams rejoint l’équipe. Leur travail est récompensé, Jean, Thomas et Jérôme sont finalistes aux prix canadiens de l’environnement dans la catégorie Hygiène du milieu. Par ailleurs, la diffusion des résultats obtenus au CLSC Côte-des-Neiges les amène à faire des présentations et ainsi, à entrer en contact avec de nombreux intervenants du réseau et à échanger sur les meilleures pratiques environnementales en établissements de santé. La multiplication de demandes de présentations et d’aide les fait réfléchir à la façon la plus efficace d’accompagner le système de santé québécois dans la réduction de son empreinte écologique. Ils décident alors de fonder une entreprise d’économie sociale, Synergie Santé Environnement avec l’aide du CSSS de la Montagne et de la CDEC Centre-Nord.  C’est – en 2007 –  que SSE a commencé à travailler avec ses premiers clients. SSE, c’est une dizaine de professionnels issus du réseau de la santé qui posent un regard critique sur les impacts environnementaux de leurs pratiques et qui désirent agir concrètement. SSE, c’est aussi et surtout une communauté de pratiques en santé environnementale pour les 350 000 employés du réseau de la santé.

separatoractions